Pour Les Parents

Chers parents,

Dans nos échanges avec vous, les parents de nos athlètes, mais aussi par l’expérience avec nos propres mères, nous savons que vous devez faire face à des préoccupations et des questions concernant l’acceptation d’une bourse sportive lors du départ de votre fils ou de votre fille à l’étranger. Afin de discuter de ces choses en détail, vous pouvez nous téléphoner à tout moment et commencer par lire les informations de cette page. Nous serons ravis de vous rencontrer en personne et de nous présenter. Appelez-nous ou envoyez-nous un E-mail à team@scholarbook.net .

Que se passe-t-il si votre enfant n’aime pas l’université?

Dans tous les cas, nous nous assurons que votre enfant reçoive une présentation personnelle du ou des entraîneurs avant son départ et que les deux parties s’entendent bien sur la signification de la bourse. Dans de nombreux cas, les universités payent aussi pour une visite des athlètes aux États-Unis. Si malgré tout cela, ce ne convenait pas à votre enfant, nous nous engageons à lui trouver une nouvelle université gratuitement. Votre enfant peut aussi à tout moment mettre fin à ses études pour des raisons personnelles et retourner en Allemagne. Le contrat est juste obligatoire pour l’université.

Que se passe-t-il s’il se retrouve dans la mauvaise équipe/la mauvaise université?

Grâce à notre présence aux États-Unis, nous connaissons la plupart des entraîneurs en personne et avons déjà inspecté en personne les universités et les installations sportives. Ainsi, nous pouvons veiller à ce que votre enfant soit aidé sur les plans sportifs et académiques, mais aussi à ce qu’il ne se surmène pas. Nous travaillons notamment avec des universités qui peuvent prouver qu’elles ont accueillies et ont satisfaites à maintes reprises des étudiants étrangers à qui elles ont accordé des bourses sportives.

Mon enfant bénéficie-t-il d’une aide à son arrivée aux États-Unis?

Oui, cela est aussi compris. L’université américaine porte beaucoup d’intérêt à l’internationalité sur le campus et prend soin de ses étudiants internationaux. Souvent, la transition du début est facilitée par exemple par un «parrainage», dans lequel chaque étudiant du premier semestre est accompagné par un étudiant américain plus âgé comme personne de contact.

Que se passe-t-il en cas de blessure? Y a-t-il une aide médicale professionnelle?

Malheureusement, les blessures font partie de la vie d’un athlète de haut niveau, même pour un boursier, mais cela peut être évité ou au moins être bien soigné grâce à un bon suivi médical. La recherche dans le domaine de la médecine du sport aux États-Unis est plus développée que dans tous les autres pays. Les universités bénéficient de très bonnes ressources financières et peuvent assurer un suivi journalier des athlètes par des physiothérapeutes et des médecins. Enfin, cela n’a aucun sens économiquement d’investir autant d’argent dans les athlètes s’ils ne peuvent pas avoir le meilleur suivi possible en cas de blessure.

Le dopage est-il une pratique courante dans des universités aux États-Unis?

La NCAA organise chaque année des milliers de contrôles antidopage inopinés. Dans un cas de dopage, l’entraîneur serait suspendu à vie ainsi que l’équipe. Comme les entraîneurs sont en règle générale employés à temps pleins, un cas de dopage mettrait leur carrière en danger. De plus, chaque université a un responsable anti-dopage qui assure une pratique sportive propre.

Qu’en est-t-il de la sécurité sur le campus?

Souvent, un campus est une ville dans la ville. Par conséquent, la sécurité y est similaire. Les universités engagent leurs propres services de sécurité et un gardien se trouve à chaque entrée. En outre, une réception 24/24h se trouve à l’entrée de chaque résidence (dortoir).

Les coûts de vol sont-ils inclus dans les bourses?

Les universités souhaiteraient payer les frais d’avion, mais le règlement de la NCAA n’autorise pas à payer les vols des athlètes pour qu’ils rentrent chez eux. Par contre, les vols pour accéder aux compétitions sont courants et sont pris en charge par les universités en tant que frais de déplacement normaux.
Le logement sur place se fait souvent dans de beaux hôtels, car les bugdets de déplacement sont en général très bien fournis.

Les frais de vol vers l’aéroport régional près de l’université sont très élevés. Que puis-je faire?

Tout d’abord, il est toujours conseillé de vérifier plusieurs sites Internet pour réserver des vols. Souvent, le spécialiste des vols pour étudiants, STA (www.statravel.de), offre des vols intéressants. En outre, le réseau des services d’autobus est excellent et très utilisé. Les autobus „Grey Hound“, qui bénéficient d’un statut culte aux États-Unis, font le trajet vers de nombreuses villes (www.greyhound.com). Par exemple, vous pouvez prendre un vol pour Dallas et, de là, faire 4 heures de bus pour atteindre San Antonio, au lieu de prendre un vol pour l’aéroport régional, réduisant ainsi les coûts.

Les frais de Scholarbook sont-ils déductibles d’impôt?

Selon l’article § 10 de la loi n ° 7 sur l’impôt sur le revenu, les frais de formation professionnelle sont déductibles jusqu’à € 4.000,00 par année civile comme frais spéciaux. Cependant, cela nécessite que votre fille / fils ait un revenu imposable et, d’autre part, que le coût de l’étude, y compris le voyage et l’hébergement, les frais de séminaire, etc, ne dépassent pas € 4.000,00 par an. Le deuxième cas est le plus fréquent, le premier étant beaucoup moins probable.

Où est exactement le piège?

Par honnêteté, nous devons parler de ce sujet. Nous sommes convaincus de ce que nous faisons et de ce que nous représentons. Selon notre propre expérience, il est très difficile de trouver quelque chose de négatif au sujet de bourses sportives. Il n’y a tout simplement rien de mieux au monde pour combiner les sports de compétition et les études.

Nous vous remercions de votre confiance

L’équipe Scholarbook

Comments are closed.